Plan du site Imprimer Accueil

Vivre avec les dettes

Avoir des dettes ne signifie pas pour autant la fin de tout. Mais il est très difficile de relever la tête, d'être lucide et de prendre les bonnes décisions par rapport à la nouvelle situation financière.

La plupart des ménages surendettés, qui s'adressent à des services sociaux ou à des institutions d'utilité publique, ne peuvent pas se désendetter. Ils n'ont donc que le minimum d'existence calculé par l'Office des poursuites pour vivre. Il est recommandé :

  • de repenser chaque poste du budget ;
    d'informer de manière claire et sincère les créanciers-ères
    sur les raisons et la durée de l'incapacité de paiement ;
  • de penser à faire valoir tous les moindres
    petits détails et factures payées lors de la saisie, par exemple:les frais médicaux etdentaires.

Beaucoup de personnes endettées ne peuvent pas assainir leurs dettes sans en contracter de nouvelles. Certains ménages ont des revenus qui leur permettent à peine de vivre avec le minimum et de payer les impôts ; mais pour d'autres ménages, le paiement des impôts est impossible. Ils demeurent donc inextricablement surendettés.

Mais la résignation n'est pas une solution. Parfois une relation de bonne foi avec les créanciers -ères évite qu'ils-elles s'adressent à l'Office des poursuites et permet de traiter ainsi directement avec le-la débitrice. Une relation de bonne foi avec l'Office des poursuites permet parfois de petites marges de manœuvre.

Accueil | Début | Imprimer | Impressum
Created by C.I.S. AG